Systema
  • Articles (10)
  • Autres vidéos en lien avec le SYSTEMA (35)
  • Bushcraft (2)
  • Vidéos anatomie/biomécanique (37)
  • Vidéos SYSTEMA (81)
  • Derniers articles

  • Systema bullshit

    Cette fois-ci c’était la vidéo de trop. Je pensais que cette mode allait peu à peu s’étioler à force de prouver son inefficacité. Mais non, j’ai encore vu une vidéo où sous prétexte de « détente », des pantins désarticulés tombent au moindre contact sans raison biomécanique effective, gigotent et s’ébrouent tels des marshmallows fondus et s’effondrent déstructurés en bons et dociles pratiquants de Systema.

    Lorsque les raisons martiales d’un principe ou d’une technique sont oubliées, elles sont sujettes à multiples interprétations plus ou moins heureuses, plus ou moins mystiques voir mystifiantes, plus ou moins proches de la réalité du combat.

    Il est vrai que la détente est l’un des principes essentiel du Systema. Faut-il aussi en connaitre la raison.

    A l’origine le Systema a été élaboré par et pour des militaires. Il n’y avait donc aucune notion de bien-être ou de développement personnel alliée à ce principe. S’il était utilisé dans ce milieu, c’était uniquement à cause de son efficacité martiale.

    Quels sont alors les fondements de la détente dans un contexte martial ?

     

    La détente comme principe martial pourrait être résumée ainsi : le fait de n’utiliser que la tension nécessaire à l’action (pas plus, mais pas moins non plus).
    Essayer d’éliminer toute tension dans un rapport martial est non seulement absurde (un être vivant ne peut pas vivre sans tension, ne serait-ce que le fait de marcher en génère), mais d’autre part est dangereux pour le pratiquant s’il pense pouvoir se protéger de tout ainsi.

    Claire Petr

     

     

     

     

     

     

     

    Mentions légales